Accueil | L’association

Soutenez le projet La Ferme Urugero

La première ferme d’œufs bio au Rwanda
 Des emplois pour les survivants du génocide

Participez au financement d’un projet générateur d’emplois pour les survivants du génocide !

Appui Rwanda [1] soutien le projet de Vénuste Kayimahe, qui souhaite développer une ferme de poules pondeuses qui a l’ambition, à moyen terme, de devenir la première ferme d’œufs bio au Rwanda.

"Un élevage de poules pondeuses dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et de création d’emplois."

Il souhaite créer des emplois pour les rescapés du génocide et leurs familles et les former à l’aviculture.

Présentation du projet

Les objectifs

Un projet pour la dignité, l’emploi et… nourrir les villes !

Ce projet a pour objectif de :

• produire des œufs bio, de très bonne qualité ;
• créer des emplois qui concerneront en premier lieu l’intégration de rescapés sans ressources ;
• former à l’aviculture des rescapés qui souhaiteront eux-mêmes développer l’élevage de volailles ;
• transformer des fientes en fumier pour les champs de la ferme et de son voisinage ;
• apporter un travail et des revenus au porteur du projet ;
• répondre aux attentes des restaurateurs, hôteliers et populations du Rwanda et de la ville de Goma, dans l’est du pays voisin, la République démocratique du Congo, d’où les commerçants traversent chaque jour la frontière pour s’approvisionner en œufs qu’ils ne trouvent jamais en quantité satisfaisante.

Respect de l’environnement et des animaux

"Nous veillerons particulièrement au respect de l’environnement et le maintien d’un lien au sol. Les aliments des poules proviendront pour la majeure partie de l’exploitation même et des champs alentours, exempts d’OGM et d’intrants chimiques de synthèse."

"La prophylaxie sera surtout préventive, avec un programme de vaccination strict et un traitement antiparasitaire approprié, cela afin d’éviter, sinon de limiter le recours aux médicaments."

Votre soutien !

Sur trois ans, le projet coûtera environ 20 000 euros.

Nous sollicitons votre aide pour la première année d’exploitation.

Les poussins ont été commandés (1000 euros).

Les travaux sont engagés (4000 euros). La première tranche de la construction du poulailler est lancée, sur une superficie d’un hectare, à Ryabega, dans le district de Nyagatare, province de l’Est du Rwanda.

Pour terminer la construction des infrastructures du poulailler et acheter une citerne et des aliments, il reste à financer :
• L’équipement de la poussinière (mangeoires et abreuvoirs) [900 €]
• La construction de la deuxième tranche de construction du poulailler [2 800 €]
• L’achat et l’installation d’une citerne d’eau [500 €]
• L’achat des aliments et des vitamines [2 800 €]

Merci de nous aider à récolter une partie de ce financement :

• en participant à la campagne de financement sur KissKissBankBank ;

• en relayant ce projet autour de vous et sur vos réseaux.



Participez au financement de la première ferme d’œufs bio au Rwanda, génératrice d’emplois pour les rescapé-e-s du génocide !

http://www.kisskissbankbank.com/la-ferme-urugero-au-rwanda

[1A l’écoute des rescapés et de leurs familles, notre association a décidé d’élargir son soutien. Nous voulons aider les survivants à développer leurs projets grâce aux micro-crédits et aux dons directs.

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Twitter