Accueil | L’Agenda

Adieu MARIE-ODILE

Cérémonie Mardi le 6 février à 14h00
 Funérarium des Batignolles

C’est avec stupeur et une énorme tristesse que nous avons appris ce mardi 30 janvier le décès de Marie-Odile Godard, fondatrice de notre association Appui Rwanda et qui en fut sa première présidente.

"Nous ne pourrons l’oublier"

C’est avec stupeur et une énorme tristesse que nous avons appris ce mardi 30 janvier le décès de Marie-Odile Godard, fondatrice de notre association Appui Rwanda et qui en fut sa première présidente.

J’ignorais qu’elle fut malade ces derniers mois, de cette maladie qui l’a emportée brutalement et qui nous prive de sa générosité, de sa lucidité, de son exigence et des éclairs de sa pensée. Psychanalyste et jusqu’il y a peu, maître de conférences à l’université de Picardie, elle fut l’une des rares intellectuelles à s’engager aux côtés des rescapés.

Elle m’avait accompagnée au Rwanda en 2002 sur le tournage de « Rwanda, un cri d’un silence inouï ». De ce voyage au cœur des nuits et des jours des rescapés, 8 ans après le génocide, nous sommes revenues en nous promettant de ne pas laisser sans soins, ni sans liens, les personnes que nous avions rencontrées.

A cet effet, nous avons créé ensemble l’association, avec quelques personnes, dont son compagnon Erik Kawalkowski. A l’époque, nous avions plusieurs réunions par mois, tant les difficultés vécues par les rescapés nécessitaient une vigilance de tous les instants. Nous sommes tous sortis riches de ces discussions.

Par la suite, j’ai eu la chance de travailler sur différents projets avec Marie-Odile.

Dans ses écrits, comme lors de ses interventions ou simplement lors de nos discussions, elle économisait ses mots, et les choisissait justes et percutants pour bousculer les idées convenues. C’est là une de ses qualités qui m’a énormément impressionnée.

Elle avait une capacité de travail hors du commun, créative.

Dans l’épreuve de sa terrible maladie, elle a tenu à continuer de travailler avec une de ses amies à la finalisation d’un livre en hommage au psychiatre Naasson Munyandamutsa, récemment disparu.

Ce livre sera le dernier combat qu’elle aura livré aux côtés des rescapés, mais son œuvre survivra tant elle contribue à la mémoire du génocide des Tutsi

Quant à nous, nous ne pourrons l’oublier.

Nos pensées affectueuses vont à son compagnon, ses enfants, et sa famille et tous ses proches.

Devant cette cruelle épreuve qui les frappe, nous les assurons de notre soutien.

Pour Appui Rwanda, Anne Lainé

Cérémonie d’adieu

Le Mardi le 6 février à 14h00
au Funérarium des Batignolles
25 Bd du Bois le Prêtre
75017 Paris
Métro : Porte de St Ouen 


Photo : Marie-Odile Godard et Naasson Munyandamutsa

Cérémonie

Mardi le 6 février à 14h00
au Funérarium des Batignolles
25 Bd du Bois le Prêtre
75017 Paris

juin 2018 :

Rien pour ce mois

mai 2018 | juillet 2018

Twitter