Filmogaphie

Des films sur le Rwanda, le génocide et les rescapé-e-s.

Filmogaphie

Fictions

• Hundred Days (Nick Hughes, Grande-Bretagne/Kenya/Rwanda, 2001)
• Hôtel Rwanda (Terry Georges, Etats-Unis/Afrique du Sud/Italie, 2004)
• Sometimes in April (Raoul Peck, Etats-Unis/France/Haïti, 2004)
• Shooting Dogs (Michael Caton-Jones, Grande-Bretagne/Allemagne, 2006)
• Un Dimanche à Kigali (Robert Favreau, Canada, 2006)
• Shake Hands with the Devil (Roger Spottiswoode, Canada, 2007)
• Opération Turquoise (Alain Tasma, France, 2007)
• Munyurangabo (Lee Isaac Chung, Etats-Unis/Rwanda, 2008)
• Le Jour où Dieu est Parti en Voyage (Philippe Van Leeuw, France/Belgique, 2009)
• Lignes de Front (Jean-Christophe Klotz, France, 2010)

Documentaires

• Rwanda, l’histoire qui mène au génocide (Robert Genoud, France, 1995)
• The Bloody Tricolor (Stephen Bradshaw et Elisabeth Jones, Grande-Bretagne, 1995)
• Chronicle of a Genocide Foretold (Daniele Lacourse, Yvan Patry, 1996)
• La France au Rwanda (Robert Genoud, France, 1999)
• Rwanda : récit d’un survivant (Robert Genoud et Venuste Kayimahe, France, 2001)
• Gacaca, Revivre Ensemble au Rwanda ? (Anne Aghion, Etats-Unis/France, 2002)
• Rwanda. Un cri d’un silence inouï (Anne Lainé, France, 2003)
• Au Rwanda, on dit… La famille qui ne parle pas meurt (Anne Aghion, France/Etats-Unis, 2003)
• Rwanda pour Mémoire (Samba Félix N’Diaye, France/Sénégal, 2003)
• Tuez les tous (David Hazan, Raphaël Glucksmann et Pierre Mezerette, France, 2004)
• The Triumph of Evil (PBS Frontline)
• Ghosts of Rwanda (Frontline, 2004)
• Les Gardiens de la Mémoire (Eric Kabera, Rwanda, 2004)
• Shake Hands with the Devil : the Journey of Romeo Dallaire (Peter Raymont, Canada, 2004)
• Rwanda : les collines parlent (Bernard Bellefroid, Belgique, 2005)
• Rwanda. A travers nous l’humanité (Marie-France Collard et Anne Lainé, France, 2006)
• Scars of My Day (Gilbert Ndahayo, Rwanda, 2006)
• Kigali. Des images contre un massacre (Jean-Christophe Klotz, France, 2006)
• Behind This Convent (Gilbert Ndahayo, Rwanda, 2008)
• Mon voisin, mon tueur (Anne Aghion, Etats Unis/France, 2009)
• By the Shortcut (Daddy de Maximo, Rwanda)
• Au Nom du Père, de Tous, du Ciel (Marie Violaine Brincard, France, 2010)

Sources : François-Xavier Destors, Images d’Après. Cinéma et Génocide au Rwanda, Ed. Le Bord de l’Eau, Coll. Cinéma et Politique, 2010, 302 p. [ en ligne ]


Rwanda, un cri d’un silence inouï Un film d’Anne Lainé

En 1994, l’assassinat du président hutu Habyarimana va donner prétexte au massacre de près d’un million de Tutsi en quelque cent jours. Si les témoignages des survivants du génocide sont évidemment insoutenables, Anne Lainé s’attache surtout à montrer l’extraordinaire travail thérapeutique d’analyse et de mémoire, entrepris depuis par des médecins et des collectifs rwandais, pour tenter de réduire les traumatismes de "l’abominable".
Dix ans après le génocide des Tutsi et opposants Hutu, Anne Lainé est (...)

En savoir plus »


Roméo Dallaire, le dernier des justes "... sans utiliser le mot de génocide"

11 Janvier 1994, minuit. Dans un sombre bureau des Nations Unies, un fax est adressé à Kofi Annan, le directeur du Département des opérations de paix. A l’autre bout du monde, dans un poste militaire de Kigali (Rwanda), l’expéditeur du fax attend impatiemment la réponse.
Il se nomme Roméo Dallaire, il est canadien, lieutenant général des forces de paix au Rwanda. Son message constitue en fait la dernière de ses tentatives pour alerter ses supérieurs de l’attaque imminente de la milice Hutu (...)

En savoir plus »


0 | 5

août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020

Twitter